La formation longue

  • Le Conservatoire apporte chaque année à la fiction française douze scénaristes diplômés et opérationnels.
  • 80% des diplômés du CEEA sont des scénaristes en activité régulière.

Devenir scénariste professionnel

Sélection sur concours

Durée des études : 2 ans à temps plein (1 200 heures)

Effectif : 12

Diplôme : Certification professionnelle de Scénariste enregistré au RNCP (niveau 1). Formation reconnue par le Ministère de la Culture.

Frais de scolarité : 1400 € TTC par an

Programme

Une formation aux objectifs concrets

Le CEEA et ses partenaires ont pour objectif de former des scénaristes opérationnels et efficaces, dont la technique et la méthodologie sont au service de leur univers personnel.
Loin de formater les imaginaires, le CEEA offre aux auteurs les connaissances et les savoir-faire indispensables pour s’exprimer tout en intégrant les contraintes artistiques et économiques de la fiction audiovisuelle française.

Une formation axée sur la pratique

Les ateliers d’écriture sont au cœur de l’enseignement au CEEA.

Dirigés exclusivement par des scénaristes en activité, ils sont consacrés au développement des différents formats de séries télé du 2mn au 52mn, mais aussi de films de cinéma en courts ou longs métrages, ainsi qu’à la conception de séries.

Une formation ouverte et assurée par l’ensemble des acteurs de la fiction

Pour enrichir leur cursus et faciliter leur insertion dans le métier, les élèves du CEEA sont en contact permanent avec l’ensemble des partenaires professionnels concernés par le scénario : producteurs, réalisateurs, conseillers de programme, directeurs de la fiction, directeurs littéraire qui ont en charge des modules consacrés à l’histoire de la fiction française, à son organisation, son fonctionnement, son environnement économique et juridique, ainsi qu’au statut et à l’intégration professionnel du scénariste.

La formation longue qualifiante est divisée en deux volets simultanés :

Volet 1 : L’apprentissage théorique

Les élèves s’y familiarisent avec les concepts de narration, les outils de la dramaturgie et de construction. Une place importante est consacrée à la méthodologie d’écriture et de développement, à l’histoire, à l’économie de la fiction de télévision, aux spécificités de l’animation et du dessin animé, à la connaissance de l’environnement professionnel du scénariste et de son statut.
S’ajoutent en termes de culture audiovisuelle :

  • un panorama de la fiction française et mondiale
  • un ciné-télé-club dont les projections sont accompagnées d’une présentation et d’un questionnaire de dramaturgie et, pour le télé-club, de rencontres avec les auteurs, réalisateurs, producteurs, diffuseurs des œuvres projetées.

Volet 2 : La pratique

L’apprentissage par la mise en œuvre : les ateliers d’écriture.
Trois ateliers d’écriture sont programmés chaque trimestre.
Ces ateliers réunissent entre quatre et six étudiants maximum accompagnés par un scénariste professionnel : le directeur d’écriture.
Les étudiants y développent étape par étape, soit individuellement, soit en duo, des écrits de formats variés qu’ils se doivent de finaliser.
Chacun des trois ateliers a un objectif pédagogique précis que les étudiants valident en remettant, dans le temps imparti, les travaux d’écriture correspondants.

La charge de travail personnel

Au cours des deux années de formation, les stagiaires doivent fournir un travail personnel, en dehors des heures de cours et ateliers, qui représente un temps effectif au moins égal à celui passé en formation. En effet, pour chacun des cours et ateliers, les stagiaires ont des travaux écrits à effectuer d’une semaine à l’autre. C’est pourquoi il est demandé aux stagiaires une totale disponibilité, équivalent à un temps plein de formation estimé à 1 200 heures par an (600 heures de cours et atelier / 600 heures de travail personnel d’écriture pour chacun des cours et ateliers).

Programme pédagogique de la première année

L’objectif pédagogique de la première année est l’acquisition d’outils de base et la constitution d’une exigence personnelle.
Les étudiants apprennent à gérer les contraintes de format et de production et les délais d’écriture, tout en élaborant des récits à fort potentiel conflictuel.
Un training individuel intensif d’écriture scénarisée de scènes, de séquences, de pitchs, de synopsis, de continuités dialoguées pour des fictions courtes ou des épisodes de série en 7mn et 26mn, permet la mise en application des outils et des méthodologies.

Répartition :

600 heures de formation sur 33 semaines.

  • Cours magistraux, en groupe entier de douze élèves : 190 heures annuelles
  • Travaux dirigés ou ateliers en groupe de six ou quatre élèves : 260 heures annuelles
  • Travaux pratiques : 80 heures annuelles
  • Séminaires professionnels : 70 heures annuelles

Programme pédagogique de la seconde année

L’objectif pédagogique de la seconde année est la confirmation des acquis et de la prise d’autonomie en vue de la professionnalisation.
Elle conjugue l’affirmation de l’univers personnel de chaque stagiaire avec le travail de commande en vue d’une intégration progressive et durable dans le métier.
Elle est axée sur le déploiement de capacités d’auto analyse pointues.
Les ateliers d’écriture représentent en quantité et en qualité, la partie la plus importante du cursus de la seconde année.
Ils portent sur le développement à la finalisation dans les délais imposés, de fictions longues, de 52mn à 90mn (du synopsis à la continuité dialoguée, en passant par le séquencier), ainsi que sur la conception de bibles de séries.
Ces travaux développés dans le cadre d’une exigence professionnelle forte, sont susceptibles de devenir ultérieurement des œuvres audiovisuelles.

Répartition :

  • Cours magistraux, en groupe entier : 90 heures annuelles
  • Travaux dirigés ou ateliers : 360 heures annuelles
  • Travaux pratiques : 80 heures annuelles
  • Séminaires professionnels : 70 heures annuelles

Évaluation et Validation de la formation

Conformément à la saisine de la Commission Nationale des Certifications Professionnelles, un contrôle continu sous forme d’évaluations trimestrielles personnelles valide les acquis et évalue la marge de progression de chaque étudiant.

Chaque cours ou travail d’écriture est apprécié sur des critères objectifs de compétences et de savoir-faire acquis et requis pour la certification professionnelle et l’exercice futur du métier.

Remise de la certification professionnelle de scénariste

La certification est décerné par un jury de professionnels composé d’un scénariste, d’un réalisateur, d’un producteur, d’un conseiller à la fiction représentant un diffuseur et d’un président du jury. Sur avis de ce jury qui aura aussi pris connaissance des résultats du contrôle continu et de la continuité dialoguée de 90mn du stagiaire, ce dernier se verra remettre ou non la certification professionnelle de Scénariste.